Médical

Stress, Anxiété, Trouble du sommeil

Boule au ventre, gorge serrée, perte de moyens, sueurs froides… Qui n’a pas connu ces symptômes ? La sophrologie n’a pas son pareil pour débusquer les causes du stress et de l’anxiété. En agissant, on règle du même coup bon nombre de troubles qui y sont associés. En sophrologie, il y a 3 niveaux d’interventions :

  • Prévention : renforcer l’équilibre
  • Gestion des manifestations : diminuer l’intensité et les apprivoiser
  • Capacité d’adaptation : confiance en soi et lâcher prise

Au fil des séances, la sophrologie apprend à réguler le système nerveux. Parvenir à gérer soi-même ses angoisses, c’est aussi se débarrasser des troubles du sommeil et de la fatigue.

 

Perte de poids

Maigrir avec la sophrologie, c’est possible !
La relaxation, la respiration, la visualisation mentale sont des outils efficaces qui vont aider à perdre du poids et changer le comportement face à la nourriture.
La sophrologie permet d’effectuer un travail mental nécessaire à tenir un régime.

Acouphènes

Bourdonnements d’oreilles, sifflements, fréquences aiguës continues ou intermittentes, les acouphènes sont des squatteurs de l’oreille très désagréable. La sophrologie ne les soigne pas mais accompagne les personnes souffrant d’acouphènes sur le chemin de l’habituation et de la dé-focalisation. C’est un outil pour les mettre à distance et retrouver une vie plus sereine et harmonieuse.

Accompagnement de la douleur

La sophrologie peut fonctionner sur les douleurs chroniques (rhumatismes, fibromyalgie, tendinites…) mais aussi sur une douleur liée à un traumatisme (accident, fracture, brûlure…) La sophrologie permet d’apprendre à la personne souffrant à mieux vivre avec cette douleur.

Addictions

La sophrologie peut s’envisager seule, que pour les addictions mineures, telles que troubles alimentaires, dépendance à internet, au travail… Pour les addictions plus graves, la sophrologie sera envisagée qu’après la phase de sevrage, comme soin d’accompagnement et sous contrôle du corps médical.

Comportement alimentaire

En cas d’anorexie ou de boulimie, la sophrologie permet d’entamer un travail de connexion avec le corps et les sensations. Par la visualisation, ce travail permet de renouer avec les sens et le plaisir de se nourrir. C’est aussi apprendre à réinvestir son espace intérieur et lâcher le contrôle excessif.