La respiration abdominale est fondamentale en sophrologie de pleine conscience ou la méditation de pleine conscience.

En sophrologie dès la 2ème séance on explique par des exercices  spécifiques la respiration haute , c’est à dire claviculaire et thoracique afin de ressentir la différence avec la respiration basse appelée respiration abdominale. C’est cette dernière que nous utiliserons lors des séances. 

POURQUOI ? 

C’est la respiration naturelle du nourrisson. Lorsque nous étions bébés nous pratiquions spontanément cette respiration puis à l’âge adulte nous respirons tous avec le thorax ce qui génère des tensions du stress et de l’anxiété.

Respirer par le ventre permet de :

  • mieux contrôler les émotions
  • relaxation totale
  • meilleure oxygénation donc meilleur fonctionnement de l’esprit
  • réaliser meilleures performances physiques en sport
  • améliorer la confiance en soi

Le diaphragme est un muscle de nature à la fois musculaire et fibreuse qui ressemble à une coupole. Il sépare et unit en même temps le thorax et l’abdomen. Il est attaché au sternum, aux côtes et à la colonne lombaire.En position debout, à l’inspiration le diaphragme se contracte et descend. Il entraîne alors la base des poumons vers le bas, contacte les viscères abdominaux, élève et écarte les côtes. A l’expiration, le diaphragme remonte. Sa localisation centrale dans le corps le met en contact avec d’autres muscles appartenant à des groupes musculaires interactifs (ex. : le psoas). Il joue donc directement ou à distance sur le travail des chaînes musculaires.
Les tensions physiques et psychiques ( les pensées et les émotions) influencent considérablement le bon fonctionnement du diaphragme dans sa liberté de mouvement, entraînant raideurs, rétractions musculaires, mauvaises postures et traumatismes.

Quand la respiration va bien, la détente physique et mentale est réalisée, on a davantage de vitalité pour mener sa vie. Ne doutez plus que corps et esprit soient indissociables !